Igor de Maack
GÉRANT ET PORTE-PAROLE DE LA GESTION CHEZ DNCA

Genève, le 15 décembre 2017

La semaine écoulée fut celle de la rotation: prises de profit sur les valeurs technologiques et retour en grâce des valeurs télécoms, énergies et utilities. L’accord sur le comité Bâle 4 qui ne prévoit finalement qu’une dose légère de besoin de fonds propres pour le système bancaire européen (17,5 milliards d’euros sur une période étalée) a aussi propulsé le secteur bancaire européen. Le style de gestion value peut donc bien finir l’année 2017 comme en 2016…

From Nasdaq
VOOV = Vanguard S&P 500 Value ETF; SPX = S&P 500 Index; NDX = Nasdaq 100 Index. SOURCE: http://www.nasdaq.com

Dans l’euphorie macro-économique généralisée, le Japon continue de surprendre positivement les marchés financiers. En affichant un septième trimestre de croissance et un rythme annuel de 2,5% (contre 1,5% attendu), le pays des samouraïs démontre que son modèle économique soutenu par des réformes ambitieuses et une stabilité politique produit des effets vertueux.

Le Japon s’avère un savant mélange d’Etats-Unis (libéralisme), d’Allemagne (industrie et export) et de Chine (discipline collective) relevé par la politique monétaire la plus laxiste au monde avec comme corolaire une monnaie qui se déprécie sans cesse. Certes, les défis sont immenses et notamment celui du vieillissement de la population mais aussi celui de la productivité. Néanmoins, l’archipel sort doucement de sa torpeur.

Source: Bloomberg
En bleu, l’indice TOPIX MID 400, en orange l’indice Nikkei 225. SOURCE: BLOOMBERG.COM

Les marchés américains sont dopés par la perspective de la réforme du code fiscal. Rien ne semble entamer la confiance des investisseurs, pas même les ennuis juridiques des conseillers de Donald Trump avec la justice.

Le mois de décembre est traditionnellement un mois de fêtes sur les marchés financiers. L’indice S&P 500 enregistre en moyenne la troisième meilleure surperformance mensuelle après les mois de mars et d’avril. Dans plus de 80% des cas, l’indice américain réalise une progression mensuelle de 2,5% en moyenne. Certains commentateurs commencent à comparer le cycle actuel avec le cycle haussier des années 1982-2002. Cela signifierait, selon eux, qu’il existe encore une dizaine d’années de marchés haussiers devant nous.

Cela semble irréel mais beaucoup d’entre nous souscriraient à ce scénario en se frottant les mains sur les performances futures et en chantant en hommage à la Bourse: « Que je t’aime ! ».

Rédigé par Ondines Digitales

Une équipe de journalistes indépendants spécialisés dans la finance et l'investissement, accompagnant les bouleversements structurels des marchés des capitaux et du système bancaire suscités par la montée en puissance des technologies de stockage et de transmission de données décentralisées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s