Le premier mini future au monde qui soit baissier sur Bitcoin (BTC) a été émis le 18 novembre dernier. Il a expiré quelques heures avant sa date d’échéance, fixée au vendredi 8 décembre, sous l’effet de la poursuite impressionnante du cours de la crypto-monnaie.

L’émetteur du produit, la banque suisse Vontobel, basée à Zurich, avait pourtant pris toutes les précautions face à l’extrême volatilité de l’actif sous-jacent. Dont le prix avait augmenté de plus de 710% entre le début de l’année et la date d’émission du short mini future sur BTC.

L’expérience aura au moins permis de recueillir des données techniques sur le comportement d’un produit à levier court sur l’actif le plus volatil de l’histoire récente des marchés financiers.

Petit rappel sur les mini futures

Pour ceux qui ne sont pas familier des mini futures, ces versions standardisées des contrats à terme (« futures », rappelons qu’ils répliquent l’évolution de prix d’un actif sous-jacent avec un effet de levier. En cas d’évolution défavorable des prix, un seuil de perte maximale (la barrière « knock-out ») du produit est fixé. Lorsque celui-ci est touché, le mini future expire automatiquement, l’investisseur recevant éventuellement une valeur résiduelle.

Le levier des mini futures s’explique par le fait que l’investisseur ne finance qu’une partie du sous-jacent, généralement infime, alors qu’il bénéficie à 100% de ses variations de prix. La banque finance le reste, cette apport étant appelé « niveau de financement ». Il représente généralement 85% à 95% de l’actif sous-jacent.

Quant au prix d’un mini future, il équivaut à la différence entre le prix du sous-jacent et le niveau de financement. Plus le niveau de financement se rapproche du prix spot du sous-jacent, plus l’effet de levier du produit est élevé, qu’il s’agisse de produits long ou short.

Théoriquement, si on applique la logique des contrats à terme, la banque s’engage à vendre à l’investisseur (celui qui s’engage à l’acheter) le sous-jacent au prix du marché. Pour se couvrir, il doit préalablement acheter les titres à un prix moins élevé auquel il les vendra.

Mini Future Payoff

           Source: SIX Structured Products

Dans le cas d’un short mini, l’émetteur s’engage à acheter le sous-jacent à une date ultérieure. Il doit donc préalablement vendre le titre à un prix supérieur auquel il les rachètera. Bien que, dans les faits, l’investisseur ne conserve jamais le produit jusqu’à l’échéance, ce mécanisme montre en quoi la banque ne joue pas contre l’investisseur lorsqu’il vend ce type de produits à levier.

Caractéristiques du short mini

Le short mini sur BTC (ISIN CH0389658938) a été émis au prix unitaire de CHF 127,29. Il correspondait à l’émission à la différence entre le cours spot du sous-jacent ($7400) et le niveau de financement ($20.000), tenant compte d’un rapport de souscription de 100:1. La première spécificité de ce short mini repose dans le caractère extrêmement élevé du niveau de financement. C’est-à-dire 2,7x le prix du sous-jacent, éliminant l’effet de levier au moment de l’émission du produit. Ce dernier était à l’émission du produit de 0,58x contre 2x à près de 10x pour la plupart des mini futures.

Ce faible effet de levier rend le short mini cher, dès lors que, à ce niveau de prix, son potentiel d’appréciation est d’autant plus limité. En revanche, en cas d’évolution défavorable, cet effet de levier s’accentuera à mesure que se réduit la différence entre le niveau de financement et le cours du sous-jacent.

Quant à la barrière knock-out, étroitement liée au niveau de financement, elle avait été fixée à $14.990, soit une marge de sécurité de 102% par rapport au cours sous-jacent. Ces niveaux élevés des niveaux de financement et de seuil de perte maximale visent à permettre une plus grande marge de fluctuation de prix du sous-jacent, afin de réduire les chances que le stop-loss soit touché. Si, au lieu de BTC, il s’était agi des titres Nestlé ou Novartis, le niveau de financement et le stop-loss n’auraient été que 3 à 5% supérieurs aux cours spot de ces deux sous-jacents au comportement de prix stable.

Un petit résidu à titre de consolation

Qui aurait pu prévoir, cependant, avec une conviction forte, que BTC allait plus que doubler de valeur et dépasser le niveau de stop-loss en à peine un mois, ce après avoir bondi de près de 2000% au cours des 12 derniers mois? À l’heure où nous écrivons ces lignes, BTC cote toujours 3% environ au-dessus du stop-loss de $14.990.

De plus, contrairement à la plupart des mini futures, ce short mini en particulier était doté d’une date d’échéance. L’ajustement quotidien du niveau de financement, ainsi que l’ajustement mensuel du knock-out du short mini, dont le sous-jacent est l’un des actifs les plus volatils de l’histoire récente des marchés financiers, aurait posé des risques et des coûts opérationnels potentiellement insoutenables en l’absence d’une expiration préprogrammée du produit.

Symbol: MXBTRV Sous-jacent: Bitcoin (BTCUSD)

Short mini BTC

           Source: SIX Structured Products

Vendredi, à la SIX Structured Products, une fois BTC eut touché la barrière knock-out de $14.990, le produit a expiré avec une valeur résiduelle ne représentant plus que 38% de son prix à l’émission. Soit une perte de 62%. Rappelons, à toutes fins utiles, que les produits à levier de type « knock-out warrants », très similaires aux mini futures, expirent automatiquement sans valeur résiduelle.

Rédigé par Ondines Digitales

Une équipe de journalistes indépendants spécialisés dans la finance et l'investissement, accompagnant les bouleversements structurels des marchés des capitaux et du système bancaire suscités par la montée en puissance des technologies de stockage et de transmission de données décentralisées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s